• Anonyme

    ssalut merci pour la photo ...moi mon ami je sui nu esclave de ma sourd

  • Anonyme

    salut ami moi je soui domine par ma sourd cent esclave sexouille

  • Description

    1. LES YEUX BAISSÉES EN PRÉSENCE Du MAITRE , TU CONSERVERAS.

    Toi soumis(e), t
    Description
    fama barcha klaybét taw nrabi zok omhom l9a7ba.

    LES 12 RÈGLES D'UN SOUMIS

    1. LES YEUX BAISSÉES EN PRÉSENCE Du MAITRE , TU CONSERVERAS.

    Toi soumis(e), tu t’efforceras de ne jamais croiser le regard de ton Maître.
    Les exceptions autorisées par ton Maître devront être perçues comme une récompense dont tu n’es pas digne.
    Tu t’imposeras donc de conserver les yeux à terre sitôt ton Maître en ta présence. Cette disposition aura pour effet de te rappeler, si besoin en était, ton statut intrinsèque de soumis(e).

    2. JAMAIS LES DÉCISIONS TU NE CONTESTERAS.

    Ayant toute confiance en ton Maître, tu t’en remets donc intégralement àlui et en son jugement.
    Ce qu’il fait ou dit est vérité universelle. Dans le cas d'incompréhension d'une intention de ton Maître, tu accepteras sans rechigner ni tergiverser de te prêter à ses exigences.
    Puisque tu as confiance en ton Maître, ce qu'Elle entreprend ne peut l'être que pour ton bien et son plaisir .

    3. JAMAIS LES JAMBES TU NE CROISERAS.

    De façon à être ouvert(e) en permanence, tu t'interdiras de te tenir les genoux serrés et à plus forte raison, les jambes croisées.
    Dans le même esprit, tu tiendras ton sexe, ton anus et tes aisselles, exempts de toute pilosité incongrue, sauf si ton Maître apprécie une toison à l'un ou l'autre de ces endroits.
    De même le port de sous-vêtements sera proscrit sauf si ton Maître en exprime le désir.

    4. UNE ATTITUDE HUMBLE ET RESPECTUEUSE TU CONSERVERAS.

    Pour bien manifester ta soumission, tu adopteras constamment un ton et un comportement respectueux pour t'adresser à ton Maître.
    Ainsi les paroles seront judicieusement choisies, ne seront jamais agressives, et encore moins ne manifesteront à aucun moment un quelconque énervement ou signe d'impatience.
    Il est évident que le mode impératif pour t'adresser à ton Maître, est proscrit. Dans le même esprit, le port de bijoux se fera de manière non ostentatoire.
    Tu t'efforceras de te positionner en permanence en retrait de ton Maître. Tu observeras aussi d'être toujours à un niveau inférieur à lui, sur le plan physique. Ainsi lorsque ton Maître est assi, tu t'assoiras à ses pieds, et ainsi de suite.

    5. A CHAQUE INFRACTION, PUNITION TU ACCEPTERAS ET MÉRITERAS.

    Bien évidemment, ton Maître conservera un ½il critique et attentif à tes faits et gestes. Il peut arriver qu'une faute ou erreur de comportement liée à ton statut soit commise.
    Mais ton Maître peut aussi volontairement te laisser croire que la faute n'a pas été relevée, afin de vérifier l'intégrité du respect de cette règle.
    Tu devras donc dans les plus brefs délais, informer ton Maître de toute inconduite dont tu aurais pu te rendre coupable, et en réclamer la juste punition.

    6. TON TEMPS LIBRE À MON PLAISIR ET MON BIEN ÊTRE TU CONSACRERAS.

    Tu devras consacrer l'essentiel de ton temps à te dévouer comme il se doit à ton Maître. Tu t'inquiéteras en permanence du bien être de ton Elue, t'attachant à servir celle-ci comme ton statut de servante l'y oblige.
    Ainsi, à table par exemple, tu devras veiller à ce que ton Maître ait toujours son verre plein, du pain à disposition. Tu le serviras des meilleurs morceaux, ne conservant pour toi que les restes que celle-ci consent à te laisser.
    Si l'envie lui en prend, ton Maître te fera prendre ta pitance dans une gamelle, à genoux à ses pieds. Voire même te jeter de temps à autre un os à ronger, le plaisir d'un(e) soumis(e) étant d'être avilie, rabaissée au rang d'animal de compagnie que le Maître peut indifféremment caresser ou repousser d'un coup de pied.

    7. IRRÉPROCHABLE ET PARÉE TOUJOURS TU SERAS.

    Tu veilleras à être en permanence désirable pour ton Maître. De ce fait tu t'abstiendras de te présenter à lui en tenue négligée, mais au contraire t'efforceras de paraître toujours sous ton meilleur jour.
    Dans le cas où les obligations familiales s'opposent à ce précepte, tu t'en excuseras immédiatement auprès de ton Maître, et feras en sorte de remédier très rapidement à cette situation inacceptable.

    8. PAR MENSONGE OU OMISSION, LA VÉRITÉ TU NE TRAVESTIRAS.

    Il est hors de question de tolérer tout manquement à cette règle. En aucun cas, tu ne devras dissimuler, ou travestir la pure vérité à ton Maître.
    Quelque soit la gravité des faits, ou paroles incriminées, tu devras en informer immédiatement ton Maître qui jugera en toute équité du bien-fondé et de la dureté de la punition méritée...

    9. TOUTES TES TENUS IMPOSÉES AVEC FIERTÉ TU PORTERAS.

    Le jeu de Domination/Soumission ne se cantonne pas aux seules soirées organisées. Si tu es sincère, tu vivras ta soumission à chaque instant.
    Tu porteras sur toi les marques de ton appartenance et de ta condition.
    Ton Maître pourra te demander, pour son plus grand plaisir, de sortir court vêtu(e), et d'arborer un décolleté provoquant afin d'offrir le spectacle de ton corps à des inconnus, dans les lieux et circonstances qui lui plairont.

    10. AVEC QUICONQUE DANS NOS JEUX MÊME COMPORTEMENT TU ADOPTERAS.

    Le Maître peut te prêter ou louer et à l'extrême, vendre ou donner à qui bon lui semble. Dans ce cas, ce que fait ou dit le nouveau bénéficiaire a, à tes yeux, exactement la même valeur que si ces gestes et paroles émanaient de ton Maître. Tu devras donc exécuter avec le même entrain et la même ferveur, les demandes du nouveau Maître.

    11. DE TON CORPS, JAMAIS AUCUN ACCÈS TU NE ME REFUSERAS.

    Puisqu'un(e) soumis(e) est ravalé(e) au rang d'objet sexuel, le Maître peut se servir d'elle/lui à sa guise, quand bon lui semble.
    Tu dormiras donc nu(e). Tu seras de temps à autre attaché(e) dans une position pas trop confortable, mais laissant tes différents orifices à portée de ton Maître. L'introduction de divers objets peut être envisagée, pour le plaisir de ton Maître de savoir son esclave ainsi possédée en permanence.
    Par contre, tu dois expressément accepter qu'aucun plaisir sexuel, que se soit par la masturbation, par une ou un autre partenaire, n'est acceptable sans le consentement et même plus, sans qu'il ne soit de l'initiative du Maître.

    12. DE TES PUNITIONS, TOUJOURS TU ME REMERCIERAS.

    Le Maître disposera intégralement de sa/son soumis(e). il pourra tout à loisir s'amuser avec ton corps aussi bien qu'avec ton esprit.
    Ainsi, s'il lui prend l'envie de te faire subir un châtiment corporel, il n'aura pas à s'en justifier. A plus forte raison, si tu as failli à l'une des obligations afférentes à son statut.
    Tu t'obligeras à remercier ton Maître de l'attention qu'il a bien voulu te porter lors de cette punition. De même il pourrais à discrétion te faire dormir dans un lieu de rétention, dans des conditions minimales de confort. Ce dont tu remercieras également